ACTUALITÉS

Après le Royaume-Uni, les Etats-Unis expulsent également des diplomates russes

Après le Royaume-Uni, les Etats-Unis expulsent également des diplomates russes

L’expulsion de diplomates russes par les Etats-Unis suite à l'empoisonnement en Grande-Bretagne de l'ex-espion russe Sergueï Skripal fait la Une de la presse américaine ce mardi. Une initiative saluée dans son éditorial par leNew York Times.Le quotidien new-yorkais réclame même plus de mesures contre la Russie dans le titre de son éditorial de ce mardi. Les Etats-Unis ont annoncé hier l’expulsion de soixante diplomates russes, des mesures ont également été prises par vingtaine d’autres pays alliés. C’était un pas attendu depuis longtemps par le quotidien, mais jusqu’à présent rappelle le New York Times, le président Trump refusait toute critique à l’encontre de Vladimir Poutine.

2018-03-14t175329z_709975686_rc1b72813b90_rtrmadp_3_usa-trump_0.jpg

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, le 14 mars 2018 à Los Angeles.

Une absence de réaction qui laissait penser que Moscou détenait des secrets qui empêchait Washington de prendre de telles mesures. L’annonce des expulsions ce lundi est en quelque sorte un soulagement, voire même un espoir estime le New York Times qui espère que Donald Trump ira plus loin dans la lutte qu’il doit mener contre le président russe. Un président responsable des ingérences russes dans la campagne présidentielle américaine et durant d’autres scrutins dans les démocraties européennes, accusé également d’alimenter la guerre en Syrie et en Ukraine selon le journal. Mais le quotidien doute malgré tout de la réelle volonté de Donald Trump d’aller plus loin, lui qui a toujours souhaité au contraire un rapprochement avec la Russie, malgré toutes les affaires qui accablent le Kremlin.

Parmi les autres pays qui ont annoncé l’expulsion de diplomates russes figure également le Canada. Ottawa a annoncé l’expulsion de quatre diplomates, dont trois travaillent au Consulat de Russie à Montréal détailleLa Presse. Selon le ministre canadien des Transports Marc Garneau, ceux-ci représentent « une menace pour la sécurité du Canada ». Ces mesures ont été prises en solidarité avec les pays alliés selon Ottawa, alors que pour le quotidien La Presse, le renvoi de ces quatre diplomates du Canada dépasse le simple élan solidaire.

Emma Gonzalez, survivante de la tuerie de Parkland, cible des ultra-conservateurs

Emma Gonzales, l’une des survivantes de la tuerie de Parkland et qui est également une des porte-paroles du mouvement étudiant qui réclame une nouvelle réglementation sur les armes à feu est devenue une cible des ultra-conservateurs américains.Tout a débuté suite à une vidéo tournée la semaine dernière pour la revue Teen Vogue dans laquelle Emma Gonzalez, qui fait face à des corps de jeunes qui font office de victimes, déchire une cible en papier détaille El Nuevo Herlad. Une vidéo qui a été détournée par un site ultra-conservateur qui a incrusté la constitution américaine à la place de la cible.

C’est donc une vidéo d’Emma Gonzalez en train de déchirer la Constitution américaine qui a été diffusée par toute une panoplie de sites conservateurs. Une vidéo qui a donné lieu à déferlement de critiques et d’insultes à l’encontre de cette survivante de la tuerie de Parkland et qui a obligé le directeur de la revue Teen Vogue à la défendre sur Twitter. « Le simple fait que nous ayons besoin d’expliquer ça est une preuve que la démocratie est fracturée par des personnes qui manipulent et fabriquent la vérité. » explique Philpp Picardi. Malgré le démenti du site à l’origine du détournement de la vidéo, les images d’Emma Gonzalez déchirant la Constitution américaine sont devenues virales et il est désormais quasiment impossible explique El Nuevo Herald d’enrayer cette machine infernale.

Le recours déposé par les avocats de l’ancien président brésilien Lula rejeté

C’est le premier des nombreux recours déposés à avoir été étudié. Et son rejet était attendu puisque ce sont les mêmes juges qui l’ont condamné à douze ans de prison qui étudiaient ce recours expliqueO Globo. Cette décision ne signifie pas pour autant que Lula va être incarcéré pour purger sa peine détailleLa Folha de Sao Paulo. Il faudra attendre le 4 avril et la prochaine session du tribunal suprême qui doit se prononcer sur la question pour savoir si Lula commencera à purger sa peine ou pas, et ce, en dépit du fait que d’autres recours doivent être étudiés. Une situation abracadabrante. Surtout que Lula reste toujours le grand favori pour la prochaine présidentielle selon les sondages publiés par la presse brésilienne.

Le président vénézuélien sera-t-il invité au sommet des Amériques à Lima ?

Les autorités vénézuéliennes attendent des nouvelles de la présidence péruvienne pour savoir si oui ou non le président Nicolas Maduro est invité au sommet des Amériques qui doit se tenir à Lima les 13 et 14 avril prochain.La semaine dernière, détaille El Nacional, Nicolas Maduro n’avait pas hésité à célébrer la démission de son homologue péruvien Pedro Pablo Kuczynski, coupable à ses yeux de mener une offensive contre son pays, notamment en le déclarant persona non-grata lors du prochain sommet des Amériques qui se tiendra à Lima.

Le président vénézuélien espérait que l’arrivée de Martin Vizcarra à la présidence péruvienne lui permettrait d’obtenir le feu vert de Lima pour se rendre à ce sommet. Mais selon El Nacional Martin Vizcarra compte au contraire adopter la même posture que son prédécesseur concernant les autorités vénézuéliennes. C’est ce qu’il aurait confié à sa ministre des affaires étrangères croit savoir le quotidien vénézuélien dans son édition du jour.

Source RFI (Par Romain Lemaresquier 27/03/2018)

0
0
0
s2smodern
powered by social2s
Nous Contactez

logoalt

BEYAZLI GROUP est une entreprise industrielle qui a commencé ces activités en 2007. Nous fabriquons des machines a briques, a pavés, Parpaings, Bordure et a Hourdis. Grace à notre main d'oeuvre professionnelle qui vise à satisfaire le client. Nous avons puis etre reconnus dans le commerce national et international...

NOUS CONTACTEZ

maps Yanlıca Mahallesi Akoluk Belediye Karşısı Trabzon / Turquie
 
telefon +90 462 321 07 78
+90 549 325 66 60 (whatsApp)
 
mail info@bessmakina.com
 
mail Lundi- Samedi